UPM Raflatac lance une gamme de frontaux en papier issus de déchets d'étiquettes recyclés

Avec Label to Label, UPM Raflatac présente sa première gamme de frontaux en papier fabriqués à partir de 30 % de déchets post-consommation pour aider les transformateurs ou les marques soucieux du développement durable à adopter l'économie circulaire sans sacrifier la performance des produits.

Label to Label, qui est maintenant disponible sur le marché américain, offre les mêmes normes de qualité d'impression et de conversion à grande vitesse que l'offre standard de UPM Raflatac. Il contient jusqu'à 30 % de déchets post-consommation (PCW) contenant un support d'étiquette recyclé et constitue l'alternative circulaire durable à l'économie linéaire. UPM Raflatac renvoie ainsi les déchets sur le marché de l'étiquette sous la forme d'un frontal semi-brillant de haute qualité adapté à une large gamme d'utilisations finales.

Les complexes adhésifs sont collectés via le RafCycle par le service UPM Raflatac et par d'autres initiatives de l'industrie. Ensuite, ils sont désiliconisés et convertis en PCW brut, puis le fournisseur de matières premières d'UPM Raflatac fabrique un nouveau frontal papier à partir de PCW contenant des fibres d'étiquettes recyclées. Enfin, UPM Raflatac transforme ce frontal en produit "Label to Label", créant ainsi une véritable solution en boucle fermée. Plus d'infos sur www.upmraflatac.com